Le Coin du Doc

Protection contre les traumatismes
maxillo-dentaires et
Taekwondo


par le docteur Rufin Boumpoutou,
médecin des équipes de France


Environ 6% des traumatismes de la face sont dus à la pratique du sport. La pratique des sports de combat constitue donc une situation à risque même si les chocs du crâne et de la face sont rencontré le plus souvent dans des sports collectifs de " contact " comme le rugby.

Au Taekwondo, les coups de pieds portés à la tête sont les principaux responsables des lésions de la région dentaire et maxillaire. Les blessures dues aux coups de poings portés au visage sont rares puisque ces techniques sont interdites en compétition.

Le problème essentiel posé par ces traumatismes est celui du retentissement.

  • Sur le plan fonctionnel, il peut s'agir de fragilité, d'infections dentaires et de la cavité buccale devenant fréquentes, de douleurs chroniques.
  • Sur le plan esthétique, on peut retrouver une modification de la teinte des dents qui deviennent grises à jaunâtres, des fractures peu esthétiques.
  • Sur le plan financier, il s'agit du coût très élevé des soins et des appareils prothétiques, ce qui n'est pas toujours apprécié par les assurances qui vont essayer de rembourser le moins possible les soins réalisés.
  • Enfin, sur le plan psychologique, il reste souvent une trace ou séquelle qui peut aller de la simple appréhension lors des combats à l'arrêt complet de la compétition et de la pratique, surtout s'il y a eu un traumatisme crânien avec perte de connaissance (K. O.).

Les dents les plus touchées sont les incisives supérieures. Il peut s'agir de fracture de la dent, de luxation avec désinsertion, de contusion. Ces atteintes peuvent être accompagnées de plaies ou de contusions de la gencive, de la joue, de la lèvre ou de la langue. Très rarement, il peut y avoir des fractures des os du maxillaire en particulier de la mandibule, avec ou sans luxation.

Le port d'un protège-dents permet de limiter la survenue de ces lésions lors de la pratique du Taekwondo.

Cette protection permet d'isoler les lèvres des dents, de les protéger contre les chocs directs, d'amortir les contacts des dents, de solidariser les deux maxillaires (de réduire le risque de luxation de la mandibule).

Le matériel idéal doit protéger efficacement sans empêcher le fonctionnement normal de l'articulé dentaire : ouverture de la bouche et émission de Kiap, respiration par la bouche même si les mâchoires sont serrées, déglutition normale. Il faut bien entendu un temps d'adaptation (d'où l'importance de les porter même à l'entraînement). Il existe des matériels standards (peu utilisés en France), des modèles semi-adaptables et enfin les modèles personnalisés bien adaptées au morphotype du sportif. C'est ce dernier type de protège-dents que nous conseillons. Le prix de revient est élevé mais moins que le moindre matériel prothétique ou orthopédique. De plus, il peut être utilisé pendant une carrière sportive entière. Si vous aimez le contact et que vous pratiquez à haut niveau, renseignez-vous auprès d'un spécialiste car vous pourrez vous sauver quelques dents et faire quelques économies.

                                                                                                        Docteur R.BOUMPOUTOU

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.
Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil