RETOUR SUR
INTERVIEWS

Interview de Philippe Bouëdo

Philippe Bouëdo, le directeur technique national, a accepté de répondre à nos questions.

Il nous confie ses impressions sur le parcours de Myriam et Pascal et sur la desormais fameuse demi-finale.

Il nous explique quelles sont déjà les répercussions des Jeux sur le Taekwondo français.

"Il y a les Jeux et le reste du Monde..."

WEBTKD - Vous pouvez vous présenter brièvement ?

P.B. - Je suis directeur technique national de la Fédération française de Taekwondo, j'ai 38 ans, je suis 6e dan.

WEBTKD - Avant d'être directeur technique, vous étiez compétiteur ?

P.B. - Oui, j'ai une carrière de compétiteur - 20 ans de compétition : 11 championnats du monde - 5 comme combattant, 6 comme coach, un titre de champion du monde militaire et 9 titres de champion de France sénior.

WEBTKD - On va commencer avec Sydney puisque c'est l'actualité. Vous êtes parti avec l'équipe. Quelle est l'ambiance générale ?

P.B. - Grosse pression. On devait passer le dernier jour. Alors, on a eu du mal à profiter vraiment des Jeux parce qu'on avait l'objectif de notre passage. On n'est pas allé voir d'épreuve parce qu'il ne fallait pas dépenser d'énergie. On était à 40 km de Sydney, à Narabeen, on s'est bien préparé, dans un bon climat.

WEBTKD - Vous avez senti une différence nette par rapport à un championnat du monde ?

P.B. - Rien à voir, il y a les jeux et le reste du Monde : la pression, les salles - on n'a jamais vu des salles comme cela, des aires de combat surélevées d'un mètre, des éclairages extraordinaires, des télévisions partout : l'organisation du Taekwondo telle qu'on peut la rêver !

WEBTKD - Que pouvez-vous dire sur le parcours de Myriam ?

Il y a eu un premier combat où elle assurait. Elle est tombée sur une fille qu'elle dominait nettement, la Malaisienne. C'était un combat pour se mettre en jambes. Elle a fait exactement ce qu'il fallait pour gagner. Ensuite contre la Vénézuélienne, on ne l'a pas reconnue. Elle a été très impressionnée par cette Vénézuélienne qu'elle avait déjà repérée depuis plus d'un an. C'est une compétitrice très masculine, très forte et très lourde, beaucoup plus que Myriam -, qui a une balafre sur la tête... Elle s'est laissé impressionner et elle n'a pas pu s'exprimer. On n'a pas reconnu Myriam ! On n'a pas encore trop fait le point car à chaud on n'aime pas trop commenter les combats, mais on analysera cela, avec du recul, de façon plus sereine.

WEBTKD - On peut imaginer qu'en 2004 elle sera là ?

P.B. - Certainement. Elle a 19 ans, une grosse expérience internationale qui peut lui permettre d'être championne olympique en 2004 !

Le trio gagnant...

"les 9 minutes les plus importantes de ma carrière ..."

WEBTKD - Sur Pascal, vous avez certainement des choses à dire.

P.B. - Pascal était très fort, ce jour-là, remarquable à tous les niveaux. Physiquement, il était au top, mentalement, il était au top. Il a fait le show, il a fait le spectacle. Tous ses combats étaient très bons.

WEBTKD - Et la décision d'arbitrage lors du combat contre le Coréen ?

P.B. - On a eu l'impression qu'il y avait des points qui n'étaient pas comptés, des points qui ont été attribués au Coréen et qu'on ne voyait pas... Cela s'est passé au début du combat et cela a faussé le reste du combat, parce que la fin du combat a été normale.

WEBTKD - Quelles vont être les répercussions sur le Taekwondo français ?

P.B. - On les voit déjà : le nombre des licenciés a augmenté de 23 % par rapport à l'année dernière. Cela va dans le sens de la politique fédérale : une ville, un club.

WEBTKD - Au delà de la médaille, pensez-vous que Pascal a été un bon ambassadeur du TKD français?

Il est très généreux. Il avait reçu un fort soutien de tout le Taekwondo français, il l'a rendu par sa présence dans tous les médias. Il a fait connaître le Taekwondo à tous. C'était un très bon ambassadeur.

WEBTKD - Et votre rôle de commentateur ? [NDLR : Philippe Bouédo a commenté les combats des Français sur France Télévision] Une reconversion prévue ?

P.B. - C'était intéressant, mais c'est dur d'être clair, de donner des informations générales, de commenter le combat et de suivre son déroulement. La demi-finale de Pascal, c'était les 9 minutes les plus importantes de ma carrière. C'est dur d'être assis loin de l'aire de combat pour commenter ! Je le referai quand même avec plaisir.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil