RETOUR SUR
INTERVIEWS

Interview de Ludovic Vo

Bien qu'étant en poids léger (- 54 kg), Ludovic Vo en impose par son palmarès et sa technique hors du commun. A la sortie de l'aire de combat, après avoir remporté un nouveau titre national, il a accepté de répondre à nos questions.

Avec nous, il revient sur son parcours au N1, sa finale face à Ekvara et l'ambiance dans les gradins. Il nous confie également sa méthode d'entraînement (qui lui réussit si bien).

"Le TKD, c'est dans la tête, c'est le mental et le travail..."

WEBTKD - Peux-tu te présenter ?

L.V. - Ludovic Vo, membre de l'équipe de France de Taekwondo, 3e dan. Je suis breveté d'Etat. J'ai 23 ans et cela fait 17 ans que je fais du TKD. J'ai été deux fois champion du monde, militaire et universitaire, 3e au championnat du monde civil, vice-champion d'Europe et sept fois champion de France.

WEBTKD - Que retiens-tu de ton parcours au N1 ?

L.V. - J'ai fait trois combats, on est en N1, donc ce sont des combats relativements difficiles et ça c'est bien passé. Ca m'a fait plaisir de voir tous mes amis de l'équipe de France. L'ambiance était super, c'était parfait pour débuter une nouvelle année (rires).

WEBTKD - Ta finale face à Ekvara ?

L.V. - C'était superbe. Ce qui me fait le plus plaisir, plus que la médaille, c'est qu'il y ait eu du spectacle pour le public. Peu importe que j'ai gagné ou pas, le principal c'est que les gens aient vibré avec moi. Je remercie toutes les personnes qui m'ont soutenu. Sinon, il y a eu des points que j'ai pas très bien compris mais bon c'est la règle du jeu et j'ai réussi à revenir à chaque fois.

WEBTKD - Justement, c omment parviens-tu à te remotiver à chaque fois ?

L.V. - C'est dans la tête, c'est le mental et le travail. Ca prouve que le TKD est un art martial.

WEBTKD - Et le point en or ?

L.V. - C'était formidable, j'ai inauguré puisque c'était le première fois qu'on le faisait en France. C'est un bon système, car ça change le contexte de combat, c'est très motivant même si c'est dur psychologiquement.

WEBTKD - Il y a eu un petit temps mort après le match nul, quelle a été ta réaction quand on a annoncé que ce serait la règle du point en or ?

L.V. - Je me suis dis, "ça y est, faut y aller", je me suis pas posé de questions. C'est le premier qui marque, qui gagne.

WEBTKD - Est-ce que tu as vu une nette différence entre les compétiteurs venant du N2 et ceux venant du N1 ?

L.V. - Je n'ai pas fait attention mais c'est clair que les compétiteurs qui sont au Pôle ne font que ça et qu'ils ont le temps de tourner. C'est super pour eux.

WEBTKD - Qu'as-tu pensé de l'ambiance générale ?

L.V. - Le public a été super, je suis cependant étonné qu'il n'ait pas soutenu Pascal plus que ça. C'est quand même lui qui a représenté la France aux jeux, je trouve cela assez dommage. Il aurait mérité une beaucoup plus grande ovation.

WEBTKD - Tu étais à Sydney, comment était-ce ?

L.V. - C'était une très bonne expérience, même si pour moi Pascal avait gagné. Je suis resté un mois en Australie avec Carine Zelmanovitch et Mamedy Doucara, on a tourné dans les clubs et on s'est entraîné avec l'équipe nationale. C'est un formidable souvenir et une expérience très bénéfique.


Ludovic en bleu face à Ekvara

"C'était formidable d'entendre l'hymne national..."

WEBTKD - Tu as été champion du Monde militaire, qu'est ce que ça a de particulier ?

L.V. - C'est un contexte particulier, très différent d'une compétition civile, très patriotique. Les gens représentent leur pays et en plus ils sont militaires. C'était formidable d'entendre l'hymne national, encore plus en étant militaire.

WEBTKD - Quels sont tes objectifs pour la saison ?

L.V. - Tout d'abord, à travers ma victoire au N1, j'espère partir à la Coupe du Monde au Vietnam et il y a aussi le championnat du Monde en Corée.

WEBTKD - Comment t'entraînes-tu en ce moment ?

L.V. - Je ne suis pas au Pôle France car je suis une formation à Reims. Je fais une préparation physique individuelle et je rentre le week-end pour m'entraîner au Pôle Paris. Je fais du footing et du déplacement chaque jour tout seul et je m'entraîne 2 à 3 heures chaque week-end. Je m'entraîne tous les jours.

WEBTKD - Peux-tu nous parler de ta formation ?

L.V. -Je suis dans une école de police pour devenir sportif de haut niveau de la police et ça se passe bien. J'ai un an de formation et ensuite je serai détaché pour le sport, c'est sport, sport, sport.
C'est Stéphane Connault [ndlr : compétiteur du CEB, champion de France combat et technique, décédé en 1998] qui m'a mis sur cette voie
et je pense à lui énormément.

WEBTKD -
Quel est ton plus mauvais souvenir en Taekwondo ?

L.V. - Pour moi, il n'y en a pas, je ne vois que le positif.

WEBTKD - Quel est ton meilleur souvenir en Taekwondo ?

L.V. - Le championnat du Monde militaire où j'ai battu le Coréen en finale et puis aussi les Jeux. Il y a tellement de bons moments.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil