Interview de Steven Lopez


Il est double champion du monde et champion olympique. Il accumule les titres et les victoires et compte bien rajouter une ligne à son palmarès à l'occasion des Jeux d'Athènes.
Avant de partir pour la Grèce où il finira sa préparation, Steven Lopez a accepté de répondre à nos questions.

Pour nous, il évoque son résultat au tournoi de qualification, son choix de catégorie et sa préparation "en famille".

"Pour moi, le Taekwondo, c'est un sport de vitesse pas de puissance. Ce n'est pas de la boxe..."

WEBTKD - Peux-tu te présenter ?

D.M -
Mon nom est Steven Lopez, je viens des Etats-Unis, du Texas plus précisément. J'ai 25 ans. J'ai commencé le TKD il y a vingt ans en suivant les traces de mon frère aîné et je suis dans l'équipe nationale depuis 15 ans.

WEBTKD - Quels sont tes principaux résultats ?

D.M - J'ai gagné les jeux pan-américains deux fois, le championnat pan-américain deux fois, le championnat du monde deux fois et j'ai été champîon olympique à Sydney en 2000.

WEBTKD - Pourquoi n'as-tu pas combattu en demi-finale du tournoi de qualification olympique ?

D.M - A Paris, j'ai rempli mon objectif. J'étais venu pour me qualifier et c'est ce que j'ai fait. Gagner à Paris, ça n'avait pas d'intérêt en soi ! Et puis de toute façon, j'ai suivi la décision prise par mon coach. En tant que compétiteur, ça m'a embêté de ne pas combattre car ce n'est pas dans mes habitudes de déclarer forfait. Mais l'important, c'est le gros tournoi, les Jeux olympiques.

WEBTKD - Pourquoi as-tu changé de catégorie dans la perspective des J.O ?

D.M -
J'aurais pu combattre en -68 kg mais j'ai décidé de passer en -80 kg car cela me permet de mener une vie plus saine. Je peux manger sans toujours faire attention à mon poids. D'autre part, mon frère qui est aussi mon entraîneur m'a conseillé de passer dans cette catégorie pour des raisons stratégiques et c'est ce que j'ai fait.

WEBTKD - Etait-ce un bon choix que de combattre dans la catégorie très disputée des -80 kg ?

D.M - Je ne choisis pas ma catégorie en fonction de mes adversaires mais en fonction de mes sensations. Je ne fais pas attention à qui est face à moi...

WEBTKD - N'y a t-il pas un risque à combattre contre des adversaires plus grands et plus puissants ?

D.M - C'est un avantage pour moi de combattre dans cette catégorie. J'ai l'habitude de combattre contre des compétiteurs rapides en -72 kg et quand je passe en -80 kg, je ne ressens pas de différence au niveau de la puissance. Ils sont souvent plus grands que moi mais ce n'est pas un problème car je suis plus rapide. Pour moi, le Taekwondo, c'est un sport de vitesse pas de puissance. Ce n'est pas de la boxe.

WEBTKD - Après le tournoi mondial, étais-tu assuré de partir à Athènes ?

D.M - Gagner à Paris ne me donnait pas l'assurance de partir à Athènes. J'étais dans une position de numéro 1 mais il m'a fallu passer par les sélections américaines. En l'emportant là-bas, j'ai définitivement gagné mon ticket pour les J.O.


3e et souriant sur le podium des -80 kg à Paris

WEBTKD - Quelle victoire revêt le plus d'importance pour toi, celle aux J.O ou celle au championnat du monde ?

D.M - Ma victoire au championnat du monde est sans doute la plus importante pour moi car aucun Américain n'avait jamais gagné cette compétition. D'autre part, le niveau y est plus élevé et ce sont six combats qu'il faut faire pour arriver en finale et pas quatre comme aux J.O.
Aux J.O, tous les athlètes sont très bons mais au championnat du monde, les premiers tours peuvent être difficiles surtout si on frappe dans les coudes et les genoux de certains athlètes de niveau moins élevé. Les médias accordent plus d'importance aux J.O mais en tant qu'athlète, je peux dire que le championnat du monde est la compétition la plus difficile.

WEBTKD - Ne crains-tu pas que tes adversaires aient étudié ton style en prévision des J.O ?

D.M - Je sais que tous mes adversaires me filment et étudient mes techniques. C'est normal. Moi, j'essaie toujous d'être en avance sur eux en changeant mon Taekwondo, en adaptant mon style, mes déplacements.

WEBTKD - La famille Lopez a eu trois médailles au dernier championnat du monde. Quelle est votre recette miracle ?

D.M - Beaucoup de travail, c'est la seule recette des Lopez. Nous nous entraînons comme de vrais professionnels. Mon frère est aussi un excellent entraîneur qui a une gestion intelligente des athlètes et des entraînements. Nous ne nous entraînons pas avec l'équipe nationale. Nous avons notre propre centre d'entraînement et c'est grâce à cela que j'ai ces résultats aujourd'hui. Nous avons besoin de vivre entre nous, en harmonie.

WEBTKD - Quelles ont été les conséquences de ta victoire aux J.O de Sydney ?

D.M - Cela a été un grand moment sur le plan sportif et ensuite il y a eu d'autres conséquences agréables. Quand je suis rentré au Texas, les journaux et les télévisions m'ont beaucoup sollicité et dans ma ville tout le monde a salué ma victoire. Il y avait des banderoles "Lets go champ!" ; c'était extraordinaire à voir. Ensuite, cela a bien sûr facilité ma vie puisque j'ai été sponsorisé par Nike et par d'autres entreprises, ce qui fait qu'aujourd'hui je suis payé pour m'entraîner.

WEBTKD - Qu'est-ce qui fait un champion selon toi ?

D.M - Tout le monde peut taper fort et vite mais la différence entre un champion et un simple combattant se fait dans la tête... Ce n'est pas la peine de de se ruer sur son adversaire. Il faut apprendre à donner le coup qui convient au bon moment.

WEBTKD - Qu'est-ce que tu aimes dans le Taekwondo ?

D.M - J'aime le Taekwondo mais c'est même plus que ça, c'est une forme de dépendance. J'aime suer à l'entraînement et surtout j'aime le combat, j'aimer monter sur l'aire de combat et affronter mes adversaires. C'est un véritable jeu pour moi.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil