Interview de Benjamin Fiori


Benjamin Fiori est un jeune compétiteur belge qui a déjà connu la joie d'un podium européen chez les juniors. Plein d'ardeur, il se prépare aujourd'hui à participer à la compétition dont tous les athlètes rêvent, le championnat du Monde sénior.

Avec nous, il revient sur son choix de pratiquer le Taekwondo, ilenvisage son avenir et nous explique ses objectifs pour ce championnat.
Interview réalisée par Eric Larcin.

Dernière minute : Benjamin Fiori a passé deux tours au championnat du Monde. Il a été battu en 1/8e de finale par le vice-champion du Monde iranien.

"Un podium dans une compétition de ce niveau, c'est presque l'extase !"

WEBTKD - Benjamin peux tu te présenter ?

B.F- J'ai 20 ans, je suis ceinture noire 3e dan, j'habite près de Mons dans le Hainaut.
Je suis affilié au club IM JIN Academy/ Baudour-Brugelette club créé en 1990 par mon père Ago FIORI qui est le coach fédéral des juniors francophones belges. Actuellement je suis en première année de graduat marketing à Mons et je fais partie des élites francophones sélectionnées dans la section études sportives de haut niveau en TKD. Je suis membre de l'équipe nationale belge, la plupart du temps je combats en - de 58 kg.

WEBTKD - A quel âge as-tu commencé la pratique du TKD ?

B.F- J'ai commencé à 4 ans, à l'IM JIN Herbestal, encouragé par mon père qui pratiquait dans ce club. Je n'ai jamais vraiment envisagé un autre sport. C'était le sport familial en quelque sorte, puisque mon jeune frère a pratiqué longtemps aussi à un bon niveau.

WEBTKD - Qu'est ce qui t'attire dans ce sport ?

B.F- Tout petit j'ai été attiré par les sports de combat, et j'estime que le TKD se démarque des autres, ses règles sont très strictes et obligent les compétiteurs à développer un art explosif et parfois très spectaculaire et surtout cela ne tourne pas à la " boucherie " comme dans d'autres sports de combat.

WEBTKD - Quels sont tes principaux résultats à ce jour ?

B.F- J'ai remporté plusieurs titres de champion de Belgique tant dans les catégories de jeunes qu'en senior. Plusieurs grand Opens figurent à mon palmarès en junior ( Belgique, Italie, Allemagne). Mais mon plus beau résultat à ce jour, est la troisième place aux championnats d'Europe juniors de Pampelun en Espagne en 2001. Enfin en 2002 j'ai terminé 5 ème aux championnats du Monde junior à Héraklion enCrète.

WEBTKD - Tu vas participer à ton premier championnat du Monde senior à Madrid, quel est ton objectif ?

B.F- Après avoir participé à deux championnats d'Europe seniors et à plusieurs grands Open internationaux (Turquie, USA…), me voici dans la compétition la plus prestigieuse après les J.O., mais aussi la plus difficile.
Bien sûr c'est déjà magnifique d'être sélectionné à mon âge pour une telle épreuve, mais je veux plus, ma sélection n'est pas une fin en soi, je vais pour gagner, mais le mot gagner peut être compris dans plusieurs sens : bien sûr un jeune loup comme moi doit y croire, se dire que tout est possible …mais je suis aussi réaliste, par gagner je n'entends pas l'emporter (même si je ne laisserai pas passer l'occasion si elle se présente..) mais j'entends : gagner en expérience, en force mentale, en confiance en moi… le championnat du Monde c'est autre chose, c'est un autre stress et tout ce que je pourrai y apprendre ou réussir face à des compétiteurs plus âgés et plus expérimentés je le prendrai, sans me poser de questions !
Et tout cela ne pourra que m'être utile pour l'avenir de ma carrière, qui ne fait somme toute que commencer…en espérant pourquoi pas que cet avenir me conduise à aller faire un petit tour à Pékin dans 3 ans, ou à Paris en 2012.

WEBTKD - Ne regrettes tu jamais d'avoir choisi le TKD, d'y consacrer tant d'heures de faire tant de sacrifices quand tu compares avec quelques uns de tes amis d'enfance ayant réussi dans des sports plus rémunérateurs ?

B.F- ( grand sourire) Bien sûr je me dis parfois : " pourquoi n'ai-je pas choisi un sport dans lequel j'aurais gagné beaucoup d'argent et qui pourrait m'assurer mon avenir une fois ma carrière terminée ? ", mais aucun autre sport ne me tient autant à cœur et puis, aurais- je véçu tant de bons moments dans une discipline différente ? Aurais je participé à des championnats d'Europe et du Monde ?
Mais je l'avoue ça me fait parfois un peu mal de voir que tous les efforts et les sacrifices consentis ne reçoivent pas la même couverture médiatique et le même retour financier que dans le foot ou le tennis par exemple. Cependant je veux toujours rester positif, les émotions que je vis parfois valent déjà tellement.

WEBTKD - Combien d'heures/ semaines consacres tu en général au TKD ?

B.F- Actuellement avec Madrid en vue, j'en suis à une grosse quinzaine d'heures, TKD et à côtés y compris. En période normale c'est un peu moins.

WEBTKD - Comment définirais tu ton style et ta manière de gérer tes combats ?

B.F- Ce n'est pas évident à dire cela soi-même, mais je pense être quelqu'un de très calme en combat, le plus tactique possible, sans faire de gestes ou techniques inutiles.
Marquer des points avant tout, la démonstration cela vient ensuite, pour se faire plaisir si le score le permet, ce qui est rarement le cas dans les grandes compétitions où le score est souvent serré.

WEBTKD - Envisages tu déjà une fois ta carrière de compétiteur terminée, de poursuivre une quelconque activité dans le milieu du TKD ?

B.F- Bien sûr je voudrais rester dans le milieu, j'y pense souvent et je réfléchis déjà à la voie que je suivrai plus tard, probablement dans le coaching et pourquoi pas cumuler ça avec des relations publiques pour la fédération.

WEBTKD - Outre les grands championnats quel Open International te tient le plus à cœur ?

B.F- Mes deux Open préférés sont celui des Pays-Bas, pour le niveau sportif et son prestige, et celui de Belgique pour des raisons sentimentales faciles à comprendre.

WEBTKD - Ton ou tes meilleur(s) souvenir(s) dans le TKD ?

B.F- Ma médaille de bronze au championnat d'Europe junior de 2001, non seulement pour ma prestation, mais aussi parce que j'avais du suivre un régime très strict…et que je savais que peu de personnes croyaient en moi en Belgique, ma médaille n'en a eu que plus de prix !
Un podium dans une compétition de ce niveau, c'est presque l'extase !

WEBTKD - Et ton plus mauvais souvenir ?

B.F- Une défaite 2-1 au championnat du monde junior en 2002, contre un Coréen qui allait remporter le titre. Une défaite, disons très discutable, si vous voyez ce que je veux dire.

WEBTKD - Ta devise ?

B.F- Je n'ai pas vraiment de devise, mais j'aime certaines citations, telle : " Je suis un guerrier et un éternel insatisfait, c'est ça l'apanage du champion ".

WEBTKD - Une pensée et un merci à qui et pourquoi ?

B.F- A mon papa, qui a toujours été là depuis le début et qui a bossé comme un fou pour me conseiller et m'offrir les meilleures conditions d'entraînement. Je ne lui en serai jamais assez reconnaissant. Ensuite à ma famille, à ma grand-mère et à ma tante plus spécialement. Puis aux responsables de mon club, à la fédération et aux sponsors qui m'ont aidé.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil