Interview de Laurence Rase


La Belge Laurence Rase a été sacrée c
hampionne d'Europe en mai dernier à Bonn. Habituée à évoluer au plus haut niveau européen et mondial depuis une bonne dizaine d'années, elle a enfin connu la consécration.

Avec nous, elle revient sur son parcours dans la compétition, sur les conséquences de son titre sur le TKD belge et sur la suite de sa carrière.
Interview réalisée par Eric Larcin.

Info de dernière minute : Laurence Rase a brillament remporté l'US Open !!!


"Tant que je m'amuserai à l'entraînement et en compétition, je crois que je continuerai…"

WEBTKD - Laurence, l'année 2006 aura été pour vous celle de la consécration tant attendue. Les podiums vous y étiez habituée… mais là, enfin sur la plus haute marche, qu'avez-vous ressenti ?

Laurence Rase - Les images et les sentiments se bousculaient dans ma tête. J'ai pensé à tous les sacrifices que j'avais faits pour arriver à ce titre et me suis dit que je les ferais à nouveau sans hésiter. C'était un moment de grand bonheur, d'autant plus que tout mon clan - encadrement sportif , amis et famille- était présent.

WEBTKD - Pouvez vous revenir brièvement sur le déroulement de cette épreuve ?

Laurence Rase - Je suis rentrée assez difficilement dans la compétition : j'étais crispée dans les premiers tours et, même si je n'ai jamais vraiment été mise en danger durant ces combats, je suis sortie du terrain assez déçue.
En demi-finale, la médaille était acquise et je me suis relâchée. J'avais déjà eu tellement de médailles de bronze auparavant, que j'ai décidé d'être audacieuse et de tout donner sur le terrain. Je gagne la demi-finale 4-3 contre l'Espagnole.

En finale, je devais rencontrer la Suédoise. Trois semaines auparavant, lors de l'Open d'Allemagne, je l'avais assez facilement battue en finale, mais je savais qu'elle était plus forte aujourd'hui. J'ai été menée jusqu'au début du 3ème round, où le combat a commencé sur un 2-1. Mais j'avais confiance dans mon physique et suis revenue à 3-3 à 15 secondes de la fin. Sur ce score d'égalité, j'ai décidé de prendre mes responsabilités et d'attaquer. J'ai eu raison. Je mets deux points et gagne 5-3.

WEBTKD - Croyez vous que votre titre a un peu mieux fait connaître votre sport dans votre pays ?

Laurence Rase - Je pense que les gens me connaissaient déjà pas mal depuis les Jeux olympiques. Mais un titre majeur vous donne toujours plus de poids auprès des médias et du public.
Quant au nombre d'affiliés, je ne peux parler que du point de vue de mon club. Pas mal des nouveaux affiliés sont arrivés en septembre, parce qu'ils avaient entendu parler, d'une manière ou d'une autre, de mes résultats. Mais il faut rester modeste sur ce point, mon club existait bien avant mon arrivée et existera encore quand j'aurai pris ma retraite sportive…

WEBTKD - La Belgique n'est pas une des grandes nations du Taekwondo. Néanmoins, quelques compétiteurs belges se distinguent régulièrement. Êtes-vous satisfaite des structures récentes mises en place afin de professionnaliser ce sport ?

Laurence Rase - La fédération se professionnalise et a mis sur pied un Centre de Haut Niveau pour les jeunes et les seniors.
Personnellement, je continue à travailler de mon côté avec mon staff et c'est un vrai plaisir.

Il y a de plus en plus de sportifs sous contrat professionnel en Belgique et c'est très positif. Mais la grosse lacune reste la formation du personnel travaillant dans les fédérations et notamment des entraîneurs. D'ailleurs, l'engagement récent, en tant qu'entraîneur fédéral de Philippe Pinerd, qui garde le respect de tous les grands compétiteurs français ne peut être qu'un plus, je pense.

WEBTKD - A 29 ans, on peut raisonnablement dire que l'essentiel de votre carrière est derrière vous, malgré ça vous semblez plus forte et plus décidée que jamais. Laurence Rase en veut toujours plus ?

Laurence Rase - C'est étonnant le nombre de personnes qui m'ont demandé si j'allais arrêter le Taekwondo après ce titre et je saisis l'occasion pour répondre clairement… On attend des femmes qu'elles s'arrêtent leur carrière prématurément, alors que l'on conçoit sans problème qu'un Pascal Gentil vise les JO à près de 35 ans. C'est injuste !

Je suis au top de ma forme, je suis performante et j'ai beaucoup de plaisir à l'entraînement et en compétition… Une bonne gestion de carrière avec une préparation physique adéquate, un bon suivi médical et psychologique permettent de nos jours d'être performant après 30 ans et ce qu'on perd éventuellement en explosivité peut être très largement compensé par l'expérience des grandes compétitions.. Pourquoi alors s'arrêter en si bon chemin !

WEBTKD - Vous sortez d'une période de break (relatif) de trois mois. Combien de séances compte votre programme hebdomadaire en période de haute préparation ? En quoi consistent-elles ? Et de quelle durée sont-elles ?

Laurence Rase - J'ai repris sérieusement l'entraînement depuis 6 semaines. Après avoir fait beaucoup de fond et musculation, je commence à augmenter le nombre de séance de TKD.
En haute période, je tourne à 20-25 heures d'entraînements (soit plus ou moins une dizaine de séances). Ma préparation est très variée : course, squash, natation, musculation, athlétisme, … et bien sûr TKD, mais jamais plus de 5 séances par semaine.

WEBTKD - Les prochains grands Opens figureront-ils à votre programme ?

Laurence Rase - Ma saison commencera avec l'Open des USA à la mi-février et j'enchaînerai avec les Opens habituels : Hollande, Allemagne, Belgique (mais peut-être pas tous). Bien sûr, les Championnats du Monde en mai sont un objectif important, mais c'est surtout en septembre, pour les Sélections Olympiques, qu'il faudra être en forme.

WEBTKD - Après Pékin : stop ou encore ?

Laurence Rase - Franchement je n'en sais encore rien, même si je prépare ma reconversion. Je suis licenciée en Sciences Po et serai juriste en juin prochain.
J'envisage de me spécialiser dans le droit du sport. Je fais déjà partie de différentes commissions telle la Commission des Athlètes du Comité Olympique et la Commission " santé " du Ministère des Sports.
Mais tant que je m'amuserai à l'entraînement et en compétition, je crois que je continuerai…avec toujours pour objectif : la victoire.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil