Interview de Léo Cartwright

WEBTKD a rencontré pour vous Me Léo Cartwright, président de l'Association Haïtienne de Taekwondo et infatigable pèlerin qui est à la tête du Taekwondo haïtien depuis 26 ans !

Dans un pays où plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, il oeuvre au développement de l'art martial avec passion et détermination.

WEBTKD - Quand avez-vous commencé le TKD ?

L.C - J'ai commencé les arts martiaux lorsque j'avais 13 ans. J'ai pratiqué pendant 9 mois le Karaté. J'ai fait un peu de Judo, de l'Aïkido pendant 2 ans puis du Taekwondo. J'ai commencé à 14 ans et je continue encore aujourd'hui !

WEBTKD - Pourquoi avoir choisi le Taekwondo ?

L.C - A l'époque, je faisais du Karaté. Un jour, un Dominicain est venu faire une démonstration dans notre club qui était à Port-au-Prince. Il a fait une démonstration de Taekwondo et immédiatement après, j'ai dit à mon professeur que je laissais tomber le Karaté. J'ai jugé que le TKD était beaucoup plus efficace, beaucoup mieux pour moi.

WEBTKD - Pourriez-vous, nous faire un petit bilan, depuis que vous êtes à la tête de la association haïtienne de TKD ?

L.C - Je suis arrivé à la tête de l'association haïtienne de Taekwondo en 1980. Depuis, le nombre de clubs et de compétitions a augmenté. A l'époque il n'y avait quelques écoles à Port-au-Prince, au Cap-Haïtien et aux Gonaïves. Il y a maintenant des clubs à travers tout le pays et plusieurs clubs dans chacune des grandes villes.

Nous n'avons pas encore d'arbitres internationaux. Mais ça va venir. C'est une faille et qu'il faut y remédier ! Nous avons en revanche des arbitres de très bon niveau qui participent régulièrement aux compétitions internationales amicales des Caraïbes.


Quelques hauts gradés haïtiens lors d'un rassemblement

WEBTKD - Quels sont vos résultats dans les compétitions régionales et internationales ?

L.C - Nous avons organisé le premier Open caribéen de TKD en 1989. Depuis 90, nous sommes entrés sur la scène internationale avec une 4e place aux Jeux Centamérique-Caraibes organisés à Cuba. Aux Jeux Centramérique-Caraibes de 93 nous avons eu une médaille de bronze. Et depuis à chaque compétition caribéenne nous avons des médailles. Nous avons ainsi eu deux médailles de bronze aux derniers Jeux de Salvador en 2002. Nous préparons maintenant les Jeux Centramérique-Caraibes de 2006. Nous travaillons très fort pour avoir davantage de médailles.
Nous avons aussi eu des médailles panaméricaines. Nous avons obtenu notre première médaille de bronze aux jeux panaméricains de 2003, en République Dominicaine.

WEBTKD - Vous avez même eu une qualification pour les J.O ?

L.C - Oui, en effet. Nous avons eu un qualifié pour les Jeux Olympiques. Malheureusement, nous n'avons pas eu de médailles. Thudore Sanon a participé aux J.O mais je dois dire qu'il a passé deux mois avant les Jeux sans s'entraîner parce qu'il préparait son bac ! On a été compréhensifs ! Le Bac haïtien... Ouh ! C'est assez dur comme ça ! (rires)

WEBTKD - Quelles sont les relations que l'Association entretient avec ces consoeurs de la sous-région ?

L.C - Nous sommes très liés. Nous comptons justement réaliser une compétition internationale avec les autres fédérations de la région, notamment la République Dominicaine.

WEBTKD - Quels sont vos échanges avec la WTF ?

L.C - Nous sommes reconnus officiellement par la fédération Mondiale de TKD, la WTF. En revanche, la sommes annuelle à payer est vraiment exagérée. 700 dollars par an, c'est dur pour nous !


La relève du Taekwondo haïtien

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil