Interview express de Patrick Stranczak - championnat du Monde
le 10/11/01

Patrick Stanczak, l'entraîneur du Pôle France d'Aix, nous donne son avis sur l'équipe de France qui a ramené deux médailles du championnat du Monde.

WEBTKD - Etes-vous satisfait du résultat de l'équipe ?

P.S. - Oui et non. Ce sont les meilleurs résultats que la France ait réalisé à ce jour. Cependant trop d’athlètes ont perdu dès le 1er ou le 2e tour. Certains, comme Christophe Negrel, n’arrivent pas à confirmer.

WEBTKD - Vous avez préparé cette équipe. En quoi cela a-t-il consisté ?

P.S. - Je n’ai pas préparé cette équipe lors du stage terminal d’octobre. Les entraîneurs étaient Oury Stantzman et Ireno Fargas. Pour ma part, je continuais d'entraîner les athlètes du Pôle France.

Avant ce stage, la préparation des sélectionnés du Pôle d’Aix s’est effectuée en deux phases :

La 1ère phase a commencé dès le mois de Juillet. J'ai planifié un programme d’entraînement basé uniquement sur la  préparation physique, et ce sur une période de 10 semaines. Cette phase était composée de séries d'exercices (vitesse longue, effort intermittents, musculation).

La 2e phase de préparation, du 10 Septembre au 25 Octobre, était plus spécifique. il y avait le matin des séance tactiques, le soir des séries courtes de combinaisons techniques sur cible ou avec un partenaire équipé de deux  plastrons. Deux fois par semaine il y avait des séances de 9 rounds de combat de 3 minutes.

WEBTKD - Vous attendiez-vous à ce résultat ?

P.S. - Franchement je ne suis pas surpris  par le résultat de Mamédy car je l’ai vu monté en puissance lors des entraînements. A chaque séance de rounds, Mamédy se réglait et il était dans le bon timing à chaque action.

J’étais à l’entraînement au Pôle quand mon ami Michel Della Negra m’a appris que Mamédy était champion du Monde. J’ai interrompu le cours pour sortir pleurer de joie dehors. L’émotion était trop forte.   

WEBTKD - Quelles sont ses principales qualités ?

P.S. - Elles sont nombreuses ! La 1ère : son mental. Il ne lâche rien et ne pense jamais perdre un combat. La 2e, sa condition physique qui est excellente. La 3e, sa technique et son sens tactique.

Et enfin sa rigueur. C’est un gros bosseur. Il s’entraîne entre 25 et 30 heures par semaine et il se donne à fond à chaque entraînement. Sa vie se partage entre le Dojang et sa chambre (Rires).

WEBTKD - Mamedy s'est blessé à l'entraînement quelques semaines avant la compétition. Quelle a été sa préparation ?

P.S. - Il s’est fait un claquage à la cuisse sur une séries de nelyos et le médecin lui a annoncé 5 semaines d’arrêt. Il était effrondré car il voyait sa sélection s’envoler. Je ne me suis pas affolé car je le savais prêt physiquement. Il avait respecté le planning de sa préparation de juillet et d’août. Il était en avance dans sa préparation. Il était à 150% ! Il a été très bien suivi  par le service médical du Creps et par le docteur fédéral Hervé Zakarian. Après deux semaines de repos total, le kiné du Creps lui a établi un programme d'«entretien physique».

Mamédy n’a pas pu faire le stage terminal de l’équipe de France en octobre car il suivait sa rééducation. A partir de la 4e Semaine de convalescence, je lui ai préparé un programme spécifique de reprise progressive jusqu’à son départ. Les deux dernières semaines, sa préparation a été accélérée : le matin footing de 20 minutes puis des séries courtes de combinaisons techniques à forte intensité sur cible ou au plastron et le soir 6 rounds de 3 minutes.

WEBTKD - Et en ce qui concerne Michael ?

P.S. - Je suis très fier et content pour lui. Il a le palmarès qu’il mérite.  

WEBTKD - Quel est le déclic qui lui a permis de faire ces deux podiums à la suite ? Pourquoi pas avant ?

P.S. - Sur les grandes compétitions internationales, Mickael s’est toujours mis trop de pression. Depuis il a pris conscience de son potentiel et il a aussi pris confiance en lui. Les résultats ne sont pas venus plus tôt car il s'est blessé en 1998 lors d’une compétition où il s’était fait une rupture du ligament du genou droit, suivie d’une opération. 

WEBTKD - Comment expliquez-vous l'échec de l'équipe féminine ?

P.S. - C’est une équipe féminine qui est assez jeune par l’âge et par l'expérience. Nous avons des féminines qui peuvent être championnes du monde mais il faudrait qu’elles s’entraînent plus souvent et qu'elles ne se consacrent qu’à l’entraînement…

WEBTKD - Et la médaille de bronze du Polonais : un petit mot, vous qui avez suivi cette équipe durant sa préparation ?

P.S. - Pour Marcin [Ndlr : 3e en -78], je suis vraiment content car j’ai eu l’occasion de l’entraîner lors de ma visite en Pologne cet été. Mon ami Dariusz Nowicki m’avait invité pour entraîner l’équipe nationale polonaise dans leur centre olympique de Cetniewo. Leur accueil m’a particulièrement touché, j’ai été reçu comme un ministre. Le courant est bien passé avec les athlètes et avec mon ami Robert Saduski, l’entraîneur national. Je ne manquerai pas de les féliciter lors de notre prochaine rencontre.    

WEBTKD - Un dernier mot ?

P.S. - Oui. Je souhaite remercier ceux qui ont eu une pensée pour moi : les entraîneurs de clubs et certains présidents  de région et amis qui m’ont contacté pour me féliciter des résultats de Mamédy Doucara et de Mickael Borot. Ca touche !

Rappel du palmarès du Pôle France d’Aix-en-Provence, sous la direction de Patrick Stanczak, de 1996 à 2001 :

Championnat du Monde
1 médaille d'Or
2 médailles d'Argent
1 médaille de Bronze

Jeux Olympiques

1 médaille de Bronze

Coupe du Monde

4 médailles d'Or

2 médailles d’Argent

4 médailles de Bronze


Championnat Europe
1 médaille d'Or
3 médailles d’Argent
4 médailles de Bronze

Championnat du Monde Universitaire
1 médaille d'Argent
2 médailles de Bronze

Retour aux news

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés.

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil