RETOUR SUR
INTERVIEWS

Interview :
Le Taekwondo africain

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE du CONGO

WEBTKD - Qui êtes-vous ?

A.M. - Je m'appele Alpha Mambu, je suis pratiquant de Taekwondo depuis maintenant 11 ans. Ensemble avec mes amis nous dirigeons le plus grand club de taekwondo en RDC avec ses 110 athlètes.

WEBTKD - Depuis quand le TKD est-il pratiqué dans votre pays ? Qui l'y a introduit ?

A.M. - Il existe depuis 1974 et l'arrivée du maître Park Nam Sum.

WEBTKD - Quel est l'état du TKD dans votre pays ?

A.M. - Il existe aujourd'hui près de 150 athlètes ceintures noires officiellement reconnus. Les structures de notre fédération ne fonctionnent pas car sur les les dix commissions qui la composent, seules cinq sont opérationnelles. Le championnat national n'en est qu'à sa 4ème édition, chose curieuse. Le matériel fait défaut à notre fédération pour une bonne organisation des compétions. Seuls les moyens financiers font défaut à une bonne organisation des structures existantes.

WEBTKD - Quelles sont les compétitions inter-africaines qui existent ?

A.M. - Il existe : le championnat de la zone 4 (Afrique centrale) auquel nous n'avons pu participer faute de moyens financiers et en raison de la guerre, le championnat des fédérations de l'Afrique, la rencontre de l'UFSCO (R.Congo-R.D.Congo) union des fédérations des sports de combat, qui existe depuis trois ans.

WEBTKD - Quelle vision avez-vous du TKD africain en général ?

A.M. - Le Taekwondo africain, selon moi, doit beaucoup faire pour pouvoir émerger car la plupart des africains qui émergent ont débuté dans le continent mais faute des moyens adéquats, ils n'ont pas pu pratiquer convenablement leur sport. Aujourd'hui, des pays comme l'Egypte ou la Côte d'Ivoire ont prouvé leur valeur. Si nous voulons atteindre ce niveau, nous devons nous y mettre sérieusement pour faire valoir notre art martial. Bref, le Taekwondo a besoin d'un peu de temps et d'un peu de moyens pou progresser.

WEBTKD - Que peut , selon vous, apporter la francophonie au TKD africain et au votre en particulier ?

A.M. - Notre Taekwondo est un peu mis à l'écart par les autorités nationales. Nous sommes devant un mur car notre pratique est encore archaïque faute de soutien matériel et financier. Nos projets sont de faire participer notre pays dans des grandes compétitions qui existent dans le monde et de rattraper le retard que nous avons pris. Nous espérons vraiment qu'une aide de la francophonie nous permettra d'évoluer dans le temps. Le problème est que nous manquons d'équipements adéquates pour pratiquer la compétition...

WEBTKD - Un dernier mot ?

A.M. - Mes amis et moi, nous cherchons à faire connaître le Taekwondo congolais partout dans le monde et nous nous donnons pour mission de promouvoir le Tkd en occupant la jeunesse congolaise pour éviter l'oisiveté et la délinquance juvénile.

© WEBTKD.com. Tous Droits Réservés

Accueil Reporter dans votre région ? Fonds d'écran... combats, poomses et autres Un petit mot... Le forum du TKD francophone L'info par e-mail... webtkd@webtkd.com Découvrez cet art martial Toutes les dates de la saison De bonnes adresses en France Techniques, préparation, docteur, arbitrage Lexique, poomses, ceintures, pas combats... Découvrez les personnages du TKD Reportages photos et articles Les dernières infos L'historique du TKD Accueil